Instantanés

Instantanés

Goutte d'eau

Goutte d'eau

Qu’y a-t-il de si attirant dans une goutte d’eau ? C’est si éphémère, si minuscule et si évanescent et pourtant elle nous plonge dans un sentiment de contentement paisible … Peut-être n’est-ce, au fond, que cela : entrevoir tant de mondes dans une bulle si fugitive et si apaisante…

La regarder est fascinant quand elle brille dans la lumière, quand elle prend des formes rondes ou ovales, des formes complètes ou irrégulières , quand elle se colorie en rouge, en vert ou quand vous y voyez des notes brunâtres ou grises…On dirait une pierre précieuse à votre portée et pourtant bien plus ravissante et magique. Et si vous la regardez à travers l’objectif du macro, qui a un effet de loupe, vous êtes surpris et enchanté de découvrir ce que vous ne verrez que difficilement autrement : la forme verte d’un arbre, un  morceau bleu d’un ciel, ou même l’ image rougie d’un soleil couchant ou votre propre ombre noire.. Une si minuscule goutte peut contenir tout une vie animée, scintillante, transparente, fictive et concrète à la fois, qui nous plonge dans la féerie.  Et dire que le photographe a cette ambition folle de vouloir reproduire avec netteté ces représentations mouvantes, changeantes, irréelles ! C’est avec modestie qu’il acceptera de n’en donner qu’une image suffisamment évocatrice pour laisser l’imaginaire de celui qui la contemple s’en évader.

Mais l’on a beau tenter de cerner au plus près ce que l’on perçoit, ce que l’on ressent, il restera toujours quelque chose de l’ordre du mystérieux, de l’ineffable, de l’insaisissable. La goutte d’eau participe à une entité qui la dépasse tout en y étant présente, une entité qui nous emmène là-bas, vers l’eau primitive dans laquelle la première vie a connu la satiété et le bien-être...La fascination d’une goutte d’eau nous plonge-t-telle dans cette matrice originelle ?

 



11/11/2007
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres